Auteur : Laura Faucher

Organiser son déménagement à l’international

Organiser son déménagement à l’international

Le déménagement à l’international, pourquoi faire appel à des professionnels ?

Vous vous apprêtez à partir pour un nouveau départ à l’étranger ? Cette grande étape de votre vie peut constituer un saut dans l’inconnu et il est préférable de l’appréhender avec des professionnels, en voici les raisons :

Partez l’esprit tranquille

En confiant les tâches les plus contraignantes d’un déménagement à un professionnel, vous serez libéré d’une charge conséquente. Partez sans stress ! L’organisation de ce changement de vie est déjà bien assez prenant, alors consacrez-vous à vous, à l’aménagement de votre futur logement, à l’inscription des enfants dans une nouvelle école, etc.

Entourez-vous des bonnes personnes

Un déménagement, a fortiori à l’étranger, implique souvent de quitter ses amis, sa famille, et se retrouver isolé à l’arrivée sur place sans forcément connaître les procédures à suivre. En partant avec des professionnels, ceux-ci pourront vous rassurer sur les démarches administratives locales, et même les conduire à votre place. Ainsi, vous vous concentrez sur votre nouveau travail et votre nouvelle vie plus sereinement.

Evitez d’être confronté à la barrière de la langue

Un problème récurrent lorsque l’on part à l’étranger est de ne pas maîtriser la langue. Ainsi, les professionnels spécialisés en  déménagement international disposent d’interlocuteurs multilingues prêts à vous apporter une assistance à tout moment 7j/7. Vous pouvez faire appel à eux pour vos démarches administratives mais également pour résoudre des formalités à votre arrivée.

Disposez de tout le matériel nécessaire

En effet, il est souvent difficile de tout gérer soi-même lorsque l’on déménage, et c’est d’autant plus vrai pour un déménagement à l’étranger. Grâce à des professionnels, vos vêtements sont emballés dans des penderies fournies par l’entreprise, et votre vaisselle est emballée de sorte à ce qu’elle soit entièrement protégée. Vous limitez ainsi les risques de casse et vous facilitez votre arrivée sur place !

Gagnez du temps

Un déménagement à l’étranger nécessite un temps de préparation non négligeable, généralement supérieur à neuf mois. Ainsi, en confiant l’organisation à des professionnels, vous obtenez un devis de déménagement en moins de 24h, et ils s’occupent de tout ! Plus besoin de consacrer une année entière à votre déménagement.

Vos affaires protégées et assurées

En partant à l’étranger, vous devrez probablement expédier vos affaires par avion ou porte-conteneur. En faisant appel à des professionnels, vous bénéficiez d’une assurance couvrant la casse, la perte et le vol, sur tout type d’objets.

Il ne vous reste plus qu’à entrer en contact avec des professionnels pour vous envoler vers de nouveaux horizons. Pour n’en citer qu’un, Les 3 Déménageurs offre un service sur-mesure à des tarifs compétitifs si vous déménagez à l’étranger ou si vous comptez rentrer en France. De plus, vous pouvez obtenir 5% de réduction sur votre déménagement international en leur mentionnant le code COSTOCKAGE.

 

Vous avez besoin de plus conseils pour votre déménagement ?
Visitez notre Guide du Déménagement !

Voir plus d'astuces

 

DÉMÉNAGER MOINS CHER À L’HEURE DU NUMÉRIQUE

DÉMÉNAGER MOINS CHER À L’HEURE DU NUMÉRIQUE

Quand on ne s’appelle pas Mary Poppins, un déménagement c’est souvent synonyme de stress mais aussi d’un sacré trou dans le portefeuille. Mais de nos jours, ceci n’est plus une fatalité ! Grâce au progrès du numérique, des solutions existent et vous permettent de non seulement beaucoup vous faciliter la vie, mais aussi de réaliser des économies. Voici notre sélection…

Costockage, un garde-meuble proche de vous

En réponse aux inconvénients des garde-meubles classiques, souvent trop loin de chez vous et très coûteux, Costockage.fr vous propose une solution aussi pratique qu’économique. Costockage, c’est une plateforme en ligne de mise en relation entre des propriétaires qui connaissent un surplus d’espace et des locataires qui eux, en manquent.

Le côté pratique, c’est que tout peut se faire en ligne. Vous avez toutes les informations nécessaires en cliquant sur l’annonce qui vous intéresse et pouvez ensuite réserver en toute sécurité. Le côté économique, c’est le prix des locations qui sont bien plus attractifs que ceux des garde-meubles traditionnels.

Trouver un garde-meubles à proximité

Un Débrouilleur qui vous aide à déménager

Un déménagement tout seul, c’est jamais marrant. Mais laissez donc vos amis tranquilles et appelez plutôt un Débrouilleur déménageur. La communauté des Débrouilleurs, c’est des particuliers qui mettent leurs bras à votre service pour vous aider à déménager (mais aussi pour plein d’autres services à domicile !).

Pour en trouver un, il suffit de vous rendre sur leur site internet, de consultez tous les profils disponibles puis d’en choisir un pour vous aider dans votre déménagement. Ils sont sympas, expérimentés et, ce qui n’enlève rien, leurs prix sont bien plus avantageux que des professionnels.

Redy, un transporteur pour vous livrer toutes vos affaires

Louer un utilitaire est souvent compliqué et pas du tout économique. Mais quelle solution alternative pour transporter ses affaires ?

L’application Redy, c’est un peu comme le chauffeur privé de vos affaires. Sauf qu’au lieu d’être dans une limousine, c’est dans un utilitaire qu’elles vous sont livrées. Depuis votre mobile, vous indiquez simplement une adresse de départ et d’arrivée, vous saisissez les informations de votre profil et hop, en 30 secondes vous venez de commander un utilitaire avec un chauffeur en prime. La belle vie. Et si vous faites partie des incertains, l’estimation du prix du trajet saura vous convaincre tellement les prix sont petits !

Movinga vous aide à estimer le coût de votre déménagement

La solution déménageur professionnel reste bien sûr la plus tranquillisante puisque vous n’avez rien à faire.
Vous pensez que les déménageurs sont restés traditionnels et ne proposent aucun service en ligne ? Faux ! C’est ce que Movinga vous prouve en s’occupant de votre déménagement. Vous pouvez désormais organiser celui-ci en ligne depuis votre ordinateur sans perdre de temps. Si la solution clé en main vous séduit mais que vous hésitez car votre budget est serré, vous pouvez toujours estimer le coût de votre déménagement et identifier les différents points qui font augmenter le prix des déménageurs professionnels.

En résumé, déménager n’a jamais été aussi facile qu’aujourd’hui alors pourquoi faire compliqué, quand on peut faire simple !?

 

Ca déménage !

Ca déménage !

Vos enfants changent d’école ? Votre mari est muté dans la Sarthe ? Vous laissez le centre de Paris pour la banlieue? Vous quittez votre résidence universitaire pendant les grandes vacances ? Très bien, mais avez-vous pensé à tout ?

Il paraît que nous vivons une époque formidable : entre couchsurfers qui profitent de l’hospitalité d‘habitants d’autres pays et d’anciens défenseurs d’un capitalisme impitoyable qui prêtent leurs gros 4×4 à de jeunes couples accros aux sites de consommation collaborative, il y a de quoi être confiant. En effet c’est beau.

Pour être honnête, je croyais vraiment à cette nouvelle mobilité sans frontière. Jusqu’au jour où j’ai dû déménager.

Déménager est un mot qui donne la nausée à 99,99% des gens qui le prononcent, les 0,01% restant étant déménageurs. Il s’agit d’un processus qui, après des mois d’organisation, se finit très souvent avec son lot de galères et de dépenses surprises conséquentes.  Rien n’est jamais prêt à temps, rien n’est jamais comme on le souhaite, tout est cher et compliqué.

Afin de vous épargner les plus grands maux, chers (futurs) costockeurs, nous avons décidé de consacrer une rubrique intégrale de notre blog à la lutte contre les déménagements fastidieux. Nous l’alimenterons régulièrement avec des articles vous donnant tous les tips et bons plans pour cartonner (si si) à chaque étape. Nous tenterons de répondre à quelques unes des questions qui vous hantent à l’approche d’un déménagement, comme notamment :

– Comment ne pas m’endetter sur 50 ans pour payer mon déménagement ?
– Est-il préférable de déménager seul ou de faire appel à une entreprise spécialisée ?
– Démenager seul, cela veut-il dire, absolument tout seul?
– Faut-il déménager un lundi ou un vendredi ?
– Comment changer d’adresse et régler les questions administratives?
– Comment gérer les problèmes d’assurances de mes biens ?
– De quel type de matériel ai-je besoin, et où le trouver ?
– Où vais-je stocker mes affaires ? Comment trouver un box à Paris ou une quelconque pièce en plus? (que vous souhaitiez louer un garage ou entreposer vos affaires chez un particulier, vous verrez, on a quelques propositions… Un petit aperçu à l’adresse suivante : http://www.costockage.fr)

 

Cette rubrique trouve sa source dans la lourdeur des « Guides du Déménagement » qui résument en 24543 pages la marche à suivre pour ne pas se planter. Seulement, les statisticiens constatent que la grande majorité des lecteurs ne trouve pas le courage nécessaire pour atteindre la 2ème page de ces guides (un point commun avec Google), et préfère fouiller sur Internet et grapiller des informations sur des forums divers et variés. Vous méritez mieux.

Chers costockeurs, nous vous souhaitons bienvenue à l’âge du déménagement léger, simple et, si possible, sympa !

(Cher lecteur, tu as une bonne anecdote déménagement galère ? On est preneurs ! Et on pourrait meme te dédier un de nos prochains articles…)

Déménager, un jeu d’adresse

Déménager, un jeu d’adresse

Déménager, un jeu d’adresse

« Ça va, c’est facile de changer d’adresse, j’appelle La Poste et hop ! » Ça, c’était moi il y a quelques mois, juste avant de déménager. J’ai changé d’avis. Ça ne suffisait pas du tout. Mais pas du tout.

Vous pensez que la majorité de votre courrier reçu est inutile et que vous vous débrouillerez pour récupérer les enveloppes essentielles après votre déménagement ? Vous pensez que vous pourrez conserver l’adresse de vos grands-parents dans le Midi sur votre Carte Grise, vous, le nouveau Parisien ? Vous pensez que la Caisse d’Assurance Maladie vous retrouvera par miracle dans votre nouvelle chambre de bonne une fois votre installation achevée ? Vous vous méprenez. Certaines démarches ne peuvent être évitées quand vous changez d’adresse, au risque de perdre vos allocs, vos amis et des centaines d’euros.

Nous vous proposons ici une petite check-list sympathique et amicale pour changer d’adresse à l’approche de votre déménagement. Parce que nous aussi on a vécu ces galères. Parce qu’on connaît les conséquences qu’un raté peut avoir. Et surtout, surtout parce qu’on vous aime bien.

STEP 1 : Rendez visite à nos amis en costume jaune et bleu

Cette visite peut être virtuelle ou réelle. Si vous souhaitez éviter de poser une demi-journée au boulot, on vous recommande la première solution. La Poste sur Internet, on a tout à y gagner.

De ce côté, assez peu de surprises. En vous rendant sur ce site, vous pourrez en quelques clics activer la redirection de votre courrier pour 6 ou 12 mois (pour la somme respective de 34 ou 52€). Vous aurez même droit à quelques lettres pré-rédigées à envoyer à différents organismes et à des promos d’entreprises partenaires (La Redoute, Leroy Merlin, Hertz, etc). Pourquoi se priver ?

STEP 2 : Visitez un site de l’administration publique (courage)

Un seul site, plusieurs organismes publics alertés. Une aubaine ! Afin de mutualiser vos efforts, vous n’avez qu’à vous diriger vers ce site. D’un coup d’un seul, vous pourrez informer les organismes suivants de votre départ imminent (liste non exhaustive) :
– la Caisse d’Allocations Familiales
– la Caisse Primaire d’Assurance Maladie
– CNAV, CRAM, CRAV, CGSS (et autres sigles qui commencent par un C).

STEP 3 : Votre Volvo Break

Votre Carte Grise, qui traîne dans votre boite à gants ou dans le tiroir fourre-tout de votre salon, est en sursis. A partir du moment où vous aurez changé d’adresse, vous n’aurez qu‘un petit mois pour vous rendre dans votre préfecture et inscrire votre nouvelle adresse sur cette carte.
Si vous ne le faites pas, vous ne risquez qu’une amende de 750€. « Ça va », me direz-vous.

Quant à vos plaques d’immatriculation, aucune obligation concernant le changement de numéro de département. Mais si vous êtes Parisien, nous vous conseillons d’éviter de garder vos plaques 75 dans des villes comme, par exemple, au hasard, Marseille.

Si vous souhaitez déléguer, vous avez toujours la possibilité de visiter le site Eplaque qui propose de gérer tout ça pour vous.

STEP 4 : Le résiduel

Pensez bien à :

→ Modifier votre carte d’électeur dans votre nouvelle mairie
→ Prévenir vos banques
→ Contacter votre opérateur téléphonique.

Les « franchement-on-peut-s’en-passer »

Vos Passeport, Carte d’Identité et Permis de conduire comportent votre adresse postale. Si la flemme vous envahit, don’t worry, rien ne vous oblige à les corriger. Il sera toujours temps de le faire quand vous éditerez à nouveau ces documents.

Bien que cette liste regroupe les principales étapes auxquelles faire attention, il y aura toujours des cas particuliers (des pré-retraités militaires d’ascendance kazakh, par exemple). Si vous avez rencontré des problèmes liés à votre changement d’adresse, ou si vous voyez d’autres points importants à évoquer, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires. C’est ça aussi, l’univers du collaboratif !

Imaginons que vous soyez déjà bien avancé dans votre déménagement. Si vous souhaitez entreposer vos affaires chez un particulier, trouver une pièce en plus pour stocker vos cartons ou mettre à disposition d’un locataire un box à Paris, vous pouvez nous rendre visite à l’adresse suivante : http://www.costockage.fr

 Retrouvez tous nos bons plans pour déménager sereinement sur notre blog dédié au déménagement, déménagement.costockage.fr!

C’est l’histoire d’un petit monticule

C’est l’histoire d’un petit monticule

C’est l’histoire d’un petit monticule

Vous avez fait le tour de votre appartement, il est complètement vide. Vous observez, fier, la montagne de cartons que vous venez de finir d’emballer et de stocker provisoirement dans votre salon. Il ne vous reste plus qu’à traiter le cas de ce petit tas. Un tas informe, multicolore, multi-matière, qui regroupe l’ensemble des choses dont vous ne savez que faire. Il y a des habits trop petits, des assiettes trop grandes, des cadenas sans clef et des clefs sans cadenas. Il y a des panneaux routiers aussi, allez savoir pourquoi. Vous prenez votre souffle et prenez une décision : il faut s’en débarrasser.

Think « ecolo »

L’idée de tout jeter dans une forêt vous a peut-être traversé l’esprit mais quand on y pense, c’est pas génial. Votre municipalité a mis en place un service qui permet de vous débarrasser facilement de vos chaises à 3 pieds et autres ovnis ayant connu quelques années de vie agitée dans votre appartement. Si vous êtes Parisien, il vous suffira de contacter le Service des Encombrants (si vous habitez en province, Google vous trouvera un contact officiel en un clic). Vous avez la possibilité de déposer ces objets directement dans une décharge municipale (pour Paris, c’est par), ou bien de vous les faire enlever au pied de votre immeuble, gratuitement, dans la limite de 3m3. Vous prenez rendez-vous, entreposez tout ça en bas de chez vous et des gros bras s’occupent du reste. Il vous suffit juste de les déposer du lundi au samedi entre 6h et 8h, ou entre 12h et 14h, en scotchant sur l’un des objets la confirmation imprimée de votre demande qui comprend votre numéro de dossier.

Vous pouvez également donner sur Freecycle, réseau de près de 10 millions de membres à travers le monde. La vraie particularité, c’est que tous les objets y sont gratuits. Un objet inutile pour vous et qui aurait fini dans une décharge (un pot de peinture à moitié vide, une trottinette sans roue) ne l’est pas forcément pour tout le monde (un bricoleur ingénieux). Pour preuve: 32,000 objets sont échangés quotidiennement via cette plateforme maline.

Think « collaborative »

Vous avez peut-être en stock des affaires dont vous pourriez tirer un peu d’argent. Si Costockage.fr propose du stockage entre particuliers, des cousins de la consommation collaborative proposent de se vendre des sapes entre vous. On pense à Vestiaire Collective (ex Vestiaire de Copines), orienté luxe, ou à Vide Dressing, qui vous permettent de revendre vos habits à d’autres accrocs de la mode (nos amis les hommes, vous êtes les bienvenus sur ces sites. Dehors les clichés!).

Think « solidarité»

Certaines de vos affaires ne vous serviront plus, inutile de vous creuser la tête pendant des heures ou de louer un garage à Paris pour les entreposer. Certains organismes seront ravis de récupérer vos vêtements et autres objets courants utiles aux plus démunis. Vous pouvez, par exemple, contacter (liste non exhaustive) :
Emmaüs (se déplacent à domicile dans certains arrondissements de Paris)
Le Relais (collectent les objets dans des conteneurs publics, et se déplacent à domicile pour les grandes quantités)
Secours Catholique (contactez votre agence départementale par téléphone pour savoir si votre don peut les intéresser ou non)
Les Petits Frères Des Pauvres (vos dons seront vendus lors de ventes spéciales au profit de l’association)

Et si vous ne voulez pas déménager vos boites de conserves et autres réserves de Kinder Pingui (ou bien même des jouets ou des bouquins), n’oubliez pas nos amis des Restaus !

Si vous pensez à un bon plan quelconque qui compléterait ce bréviaire du dégraissage pré-déménagement, n’hésitez pas à nous en faire part. Juste en dessous, là.

Laisse pas traîner ta Box…

Laisse pas traîner ta Box…

Laisse pas traîner ta Box…

C’est bientôt le grand jour. Ce qu’on appelle “branle-bas de combat” ne représente pas le dixième de ce que vous vivez à l’heure actuelle. Finalement, vous vous êtes décidés : vous avez opté pour quelque chose de plus grand, plus spacieux. Un meilleur quartier, en tout cas un qui vous correspond davantage, voire même une toute nouvelle ville. Votre ancienne chambre vous regarde partir, la larme à l’oeil, attendant patiemment son nouveau locataire. Et oui, vous déménagez.

Vous avez pensé à tout : vous avez fini de faire vos cartons, vous avez fait suivre votre courrier, vous vous êtes débarassés du petit tas informe des choses dont on ne sait jamais quoi faire, vous avez trouvé une pièce en plus où entreposer vos affaires en trop

C’est souvent à ce moment là que l’Evidence vous frappe : “Et Internet ??! Et la télé ??! Et le téléphone ??! Je pars pas sans ma toute nouvelle Box NightFever version 14.7, c’est sûr que non !”.

Pas de panique, on vous explique tout.

 

Step 1

Entre quinze jours et un mois avant votre déménagement, munissez vous des informations suivantes : l’adresse exacte de votre nouveau logement, nom et numéro de l’ancien occupant (si possible, et si vous n’avez pas déjà fait installer une nouvelle ligne), la date précise de votre déménagement, vos différents numéros de fixe et de mobile et enfin un RIB en cas de changement de coordonnées bancaires.

 

Step 2

Connectez vous sur le site internet de votre opérateur puis cherchez pendant des heures la rubrique “Déménagement ADSL” ou encore “Faire suivre son abonnement au nouveau logement”.

Bon, comme on est sympa, on vous donne directement les liens pour accéder aux rubriques “déménagement” des principaux opérateurs : Freebox, BBox, DartyBox, Livebox, Neufbox, AliceBox.

 

Step 3

Selon les différents opérateurs, vous ferez cette étape en ligne ou par téléphone. Rien de bien compliqué, il s’agit ici simplement de fixer la date d’activation de votre nouvelle ligne, savoir si vous avez besoin d’un nouveau matériel (en fonction de la zone géographique dans laquelle vous vous trouvez, optiquement fibré ou non par exemple) ou encore savoir si vous gardez votre numéro actuel ou si vous en changez – il est très rare voire impossible de garder son 01, 02, 03, 04 ou 05 ; en revanche il y a portabilité sur les 09 spéciaux Box. En fonction de ces différents paramètres, ils vous enverront un technicien pour vous installer le matériel adéquat, ou non, en fonction du niveau de modernité technique dont la zone où vous vous installez est doté (fibre-optiqué ou non, etc.). Dans la plupart des cas, si vous déménagez au sein de la même ville ou d’une grande ville à une autre par exemple, vous n’aurez qu’à brancher votre nouvelle Box après avoir activé la ligne pour que tout fonctionne.

Ah oui, un détail : pour que ça marche, vous devez être officiellement propriétaire ou locataire de votre nouvel appartement le jour de votre déménagement.

 

Step 4

A vous la vie à la Kim Dotcom.

 

Sinon, on organise un grand concours de celui qui est resté le plus longtemps sans Internet après son déménagement. Le moins chanceux aura droit à toute notre considération. Un lot de consolation en carton, certes, mais un lot de consolation quand même. A vos claviers !

Déménager seul et efficacement

Déménager seul et efficacement

Déménager seul, volume 1 : les étapes d’un déménagement efficace

Un déménagement, ça coûte cher. Et nous, quand ça coûte cher, on n’est pas content. Cette série d’articles vise à éliminer une ligne dans votre budget : celle du paiement de déménageurs. Nous avons creusé, nous avons lu, nous avons appelé, nous avons comparé, et nous vous fournissons toutes les clefs pour déménager seul. A vos bras !

Le premier article de cette rubrique s’adresse aux amoureux des listes, fétichistes du bristol et champions du monde de collage de post-it. Déménager seul demande de l’organisation et notamment de l’anticipation. Ci-dessous, nous avons essayé de synthétiser pour vous les principales étapes par lesquelles il faudra passer avant de quitter votre logement.

3 MOIS AVANT LE DÉPART

– Définissez la date exacte de votre déménagement. Cela vous permettra de poser vos congés au boulot, mais aussi de prévenir vos amis pour qu’ils amènent leurs bras (et des bières) le jour venu. En les prévenant à l’avance, cela vous évitera d’entendre en boucle « Ah non, désolé, demain j’ai poney ».

– Pour les locataires, prévenez votre propriétaire que vous quittez son logement. Le format : courrier recommandé avec accusé de réception.

– Pour les propriétaires, demandez au syndic l’arrêt des comptes.

– Chers parents, anticipez pour trouver une place dans une crèche / école pour votre bambin autour de votre nouveau logement. Les démarches sont souvent longues et fastidieuses et vous n’aurez plus le temps de vous en occuper au moment de votre déménagement.

– Jetez un coup d’œil à ce site pour voir si vous avez droit à la prime de déménagement. Ce serait quand même dommage de passer à côté de 957,60€.

– Etablissez un budget détaillé pour éviter les mauvaises surprises de dernière minute. Comme le dit Monsieur Mastock : “Un budget, c’est comme un carton. Plus c’est solide, moins on l’éclate.”

1 MOIS AVANT LE DÉPART

– Si vous êtes étudiant, prévenez la CAF de votre département pour mettre en place le versement de vos allocations.

– Selon le volume que vous aurez à transporter, louez une voiture ou une camionnette. Comment ne pas vous conseiller de vous tourner vers nos amis de la consommation collaborative ? CityzenCar ou Drivy, des gens qui vous veulent du bien !

– Informez les principaux organismes de votre changement d’adresse (cet article y est spécialement consacré).

– Mettez en place vos nouveaux contrats auprès des distributeurs locaux d’eau, de gaz et d’électricité. Contactez l’ancien locataire ou propriétaire de votre nouveau logement pour qu’il vous fournisse toutes les informations nécessaires.

– Achetez votre matériel de déménagement : cartons de déménagement et consorts

– Préparez la migration de vos box internet (pour l’article consacré, c’est par là)

– Prenez-vous y à l’avance pour louer une place de parking près de votre futur logement.

– Débarrassez-vous de ce dont vous ne vous servirez plus (oh, encore un article pour vous filer des détails).

Stockez vos affaires en trop chez un particulier, si possible chez Costockage. Votre voisin a une pièce en plus, vous avez une pièce en moins (on n’a pas dit une case en moins), vous devriez pouvoir vous entendre autour d’un box 🙂

7 JOURS AVANT LE DÉPART

– Organisez une grosse soirée Findus avec vos amis pour vider votre congélateur.

– Faites vos cartons, et stockez vos meubles inutiles dans une même pièce. Cela vous aidera à vous rendre compte d’une partie de votre volume de déménagement.

– Prévenez vos fournisseurs d’électricité, gaz et eau pour leur demander de fermer votre dossier dès le lendemain de votre départ.

– Rappelez à vos amis qu’ils doivent annuler leur cours de poney ou leur belote de la semaine suivante.

LA VEILLE DE VOTRE DÉPART

– Débranchez votre frigo et congélateur, et videz-les. Sinon, vous pourriez vous retrouver dans la même situation qu’Omar et Fred dans ce navet qu’on aime tant – et qui a fait un carton.

– Appelez votre mère, et dites-lui que tout va bien se passer.

ENTRE VOTRE DÉMÉNAGEMENT ET LE 31 DECEMBRE

– Inscrivez-vous sur les listes électorales avec votre nouvelle adresse afin de pouvoir vous acquitter de votre devoir citoyen aux prochaines élections.

N’hésitez pas à commenter cet article pour nous proposer d’autres étapes-clefs à ne pas oublier quand on décide de déménager seul comme un grand. Nous intégrerons bien évidemment vos meilleures idées. Sur ce, on vous laisse sortir votre surligneur et commencer votre propre liste !

Le déménagement mis au vert

Le déménagement mis au vert

Le déménagement mis au vert

Déménager : changer de logement, de lieu d’habitation. Comme ça, ça paraît simple. Très simple. Trop simple. En réalité, un déménagement entraîne tout un tas de recherches, prises de contact, achats annexes, locations… De la recherche d’un appartement à la location d’un camion de déménagement, le chemin est sinueux.

Et, amis écolos, une autre difficulté vient s’ajouter à tout ça à l’heure où la sauvegarde de la planète devient un enjeu urgent… On vous propose donc trois petites astuces pour déménager de la manière la plus verte possible.

Faire le tri dans ses affaires, déjà.

Trier pour donner, c’est sauvegarder des ressources que d’autres pourront utiliser. On vous explique ici comment se débarasser des affaires qui ne nous servent plus et qui pourront servir à d’autres.

Ca vous évitera de jeter inutilement, de payer un camion et des cartons supplémentaires inutilement et d’encombrer son nouveau chez-soi ou de louer un box à Paris… inutilement.

 

Utiliser des cartons recyclables ou autres bacs de rangement, ensuite.

Quand on déplace ses affaires, on se pose souvent trop peu de questions : on va acheter des cartons, on emballe ses affaires, on déménage, on déballe ses affaires puis on jette les cartons. Simple et efficace. Oui, mais non.

Aujourd’hui, diverses solutions plus durables existent, permettant un gain considérable de temps, d’argent et d’espace. D’abord, certains prestataires tels que Bac Eco proposent de louer des bacs de rangement en plastique réutilisables, pratiques, flexibles et de différentes tailles. On se les fait livrer, on a une semaine pour les utiliser, puis on les rend. Et comme ça, plus besoin de louer un garage ou une pièce en plus pour entreposer les cartons qu’on aura eu la flemme de déballer !

Mais on peut aussi décider d’utiliser des cartons déjà utilisés, puis de les donner à recycler pour ne jamais avoir à gâcher. Pour cela, vous pouvez demander à un ami qui vient de déménager ou encore tenter d’aller voir le chef de rayon de la grande surface d’à côté : ils se feront un plaisir de vous refourguer les nombreux cartons vides sous lesquels ils croulent ! Après votre déménagement, n’oubliez pas de jeter vos cartons dans une benne spécialisée afin qu’ils soient traités selon le processus suivant.

5496_Recyclage-papier-schema_somergie

Mutualiser son déménagement, enfin.

L’économie du partage, c’est maintenant. Aujourd’hui, on covoiture, on cocuisine, on cohabite, on costocke, alors pourquoi ne pas codéménager ?

Le codéménagement, c’est simplement coordonner les trajets et activités de façon à optimiser les déplacements et les moyens mobilisés par déménagement. Au rayon des prestataires de “déménagement intelligent”, nous retenons surtout le réseau Néo Logistique qui regroupe plus de 1300 entreprises spécialisées qui s’assureront qu’aucun camion ne roule jamais à vide. Par exemple, un seul camion de déménagement sera utilisé pour deux familles qui changeraient de ville de manière inverse : le camion fait l’aller avec les affaires d’une famille, et le retour avec celles de l’autre.

De nombreuses solutions de “cotransportage” existent aussi : vous vous inscrivez, vous donnez vos dates, votre ville de départ et votre ville d’arrivée. Si un membre fait le même trajet dans la période indiquée, il se fera un plaisir de transporter vos objets contre une petite rémunération dans la limite de l’espace disponible dans sa voiture. On ne saurait parler de ce phénomène sans citer Cotransportage, Jib.li ou encore PiggyBee. Bienvenue dans l’(é)co-déménagement !

 

Et vous, vous avez déjà éco-déménagé ? Dites nous tout en commentaires !

Aides financières : la prime au déménagement de la CAF

Aides financières : la prime au déménagement de la CAF

Aides financières au déménagement, vol. 1 : la prime au déménagement de la CAF

 

En période de crise, toutes les astuces sont bonnes à prendre. Un déménagement coûte cher, très cher, et il ne faut écarter aucune piste qui pourrait minimiser son impact sur votre épargne. Cette série, qui comportera plusieurs articles, vise à vous faire profiter de toutes les aides et subventions possibles que vous pouvez dégoter quand vous déménagez. Nous y évoquerons, entre autres, l’aide MOBILI-PASS, l’aide mobilité de Pôle Emploi ou encore l’aide FASTT. Pour commencer, intéressons-nous aujourd’hui à la prime de déménagement de notre bonne vielle Caisse d’Allocations Familiales, qui vous permet de toucher près de 1000 € lorsque vous déménagez à l’arrivée d’un nouvel enfant.

Quand un nouveau bambin rejoint la famille, une pièce en plus est souvent nécessaire. Chambre supplémentaire pour y mettre son lit, garage pour stocker des affaires, grenier pour entreposer vos souvenirs, nombreux sont les besoins d’une famille qui s’agrandit. Parisiens, provinciaux ou habitants de l’Outre Mer, sachez le : la CAF est avec vous.

La prime de déménagement vous permet d’être remboursé de l’ensemble de vos frais de déménagement, dans la limite de 969,10 € à partir du troisième enfant à charge. Quand on aperçoit une telle somme, on se dit que ce serait dommage de ne pas lire la suite. D’ailleurs, à partir du quatrième enfant (inclus), vous pourrez compter 80,76 € en plus par enfant supplémentaire (ces chiffres, disponibles sur le site de la CAF, sont valables du 1er avril 2013 au 31 mars 2014).

Pour en faire la demande, rien de plus simple : il vous suffit, dans les six mois suivant votre déménagement, d’envoyer à votre Caisse d’Allocations Familiales l’ensemble des factures acquittées (de déménageurs, par exemple – n’oubliez pas de demander la facture !) ou vos justificatifs de frais divers (voiture de location, péage, essence, etc.). Il vous faut également compléter – et insérer dans votre dossier – le formulaire téléchargeable ici. Cette prime vous sera versée en une seule fois lorsque l’ensemble des justificatifs auront été reçus et validés.

Vous déménagez et avez besoin d’un espace de stockage près de chez vous ? 

Pensez à Costockage, premier service de stockage entre particuliers.

Pour pouvoir bénéficier de cette aide, vous devez répondre aux trois critères suivants :

– Votre famille compte au moins trois enfants à charge (nés ou à naître)

– Vous déménagez entre le premier jour du mois civil qui suit la fin de votre troisième mois de grossesse et le dernier jour du mois précédant le deuxième anniversaire de votre dernier enfant (ne vous sentez pas idiots si vous devez relire ce critère, on a dû le relire sept fois pour bien le comprendre. Du coup, on vous a fait un petit schéma).

Période d'éligibilité

– Vous êtes éligibles aux Aides Personnelles au Logement (APL) ou à l’Allocation de Logement Familiale (ALF) pour votre nouveau logement.

Cette prime, pour résumer, pourra vous enlever une crainte majeure : celle de voir vos économies fondre à l’approche de votre déménagement. S’inspirant du discours du Général de Gaulle de 1945 dans lequel il demandait aux Français « 12 millions de beaux bébés », la France continue d’appliquer une politique nataliste. Alors profitez-en !

Pour retrouver tous nos bons plans pour déménager sans stress, rendez-vous sur notre blog dédié au déménagement: déménagement.costockage.fr!

Home’n’go : un service gratuit pour trouver votre logement !

Home’n’go : un service gratuit pour trouver votre logement !

Nous avons rencontré Margaux Pelen, co-fondatrice de home’n’go !

Il y a quelques semaines, Margaux nous a contacté pour parler déménagement. Home’n’go, une start-up qui veut secouer la vieillissante petite annonce immobilière, cherche à aider les gens dans leur recherche d’appartements. Comme déménagement et stockage vont souvent ensemble, on avait plein de choses à se dire…

 

Bon, Home’n’go, c’est quoi ?

Home’n’go, c’est un service Web gratuit qui vise à aider les particuliers dans leur recherche de logement, en France pour l’instant et pourquoi pas ailleurs dans un avenir proche. Il vous permet de trouver les offres de location ou d’achat, mais vous donne également un tas d’informations sur le quartier : le prix du mètre carré, les commerces alentour, l’orientation politique de sa population ou encore les adresses des écoles primaires les plus proches. L’Open Data est au coeur de notre concept.

 

Ca signifie quoi concrètement, l’Open Data ?

L’Open Data, c’est la mise à disposition et la réutilisation de données publiques pour construire de l’information : données démographiques, économiques, politiques. Dans notre cas : tout ce qui peut être bon à savoir quand on recherche un logement. Aujourd’hui, on a envie de populariser ce concept. On organise d’ores et déjà des datapéros pour expliquer aux gens les bienfaits de l’Open Data.

 

Et aujourd’hui, vous en êtes où pour Home’n’go ?

Aujourd’hui, nous sommes sept à bosser sur Home’n’go. On a environ 130 000 visiteurs uniques par mois, 90% des annonces du marché répertoriées et on met en place des partenariats avec des sites d’annonces comme Logic-Immo, A Vendre A Louer, Visite Online ou encore Explorimmo qui nous rémunèrent pour publier leurs offres.

Maintenant, on veut devenir meilleur sur la valorisation de la data. D’ailleurs, on s’apprête à lancer une nouvelle version du site pour aller au-delà des simples données : on veut permettre aux gens de juger les quartiers les uns par rapport aux autres et non plus de manière absolue. La future étape sera de suggérer des quartiers en fonction des individus. Objectif : trouver le meilleur quartier en fonction de chaque profil.

 

Un grand grand gain de temps, donc. D’où vous est venue l’idée ? Depuis quand travaillez-vous dessus ?

On était trois, on s’est rencontrés en master à HEC. On est partis sur l’immobilier en ligne car on s’est aperçus que le marché des petites annonces n’avait pas évolué depuis dix ans. De plus, on savait que l’Open Data allait se développer en France donc qu’on serait bien positionnés. Aujourd’hui, on veut vraiment mettre l’accent sur la qualité plutôt que sur la quantité et valoriser la valeur première ou, devrais-je dire, la donnée première.

 

Globalement, qui sont vos utilisateurs ?

On a plusieurs types de personnes : ceux qui arrivent dans une nouvelle ville (l’étudiant qui vient de passer son bac), les jeunes actifs qui n’ont vraiment pas le temps d’aller sur 40 000 sites d’annonces, les personnes qui veulent investir sans avoir l’idée de la réalité du marché… et de manière plus générale toutes les personnes qui cherchent un logement et qui ont l’habitude d’utiliser Internet.

 

Et vous êtes seuls sur ce segment ?

On est souvent perçu comme un agrégateur d’annonces, mais on propose un service avec une réelle valeur ajoutée. Nous sommes très complémentaires des portails grâce aux données que nous fournissons à nos utilisateurs.

 

Le blog Home’n’go, on y trouve quoi ?

Le Home’n’blog a une visée très pédagogique : nous traitons autant des grandes notions de l’immobilier que des problématiques juridiques ou encore des dernières start-ups que nous considérons utiles à nos utlisateurs. Il y a une réelle volonté d’apporter de la plus-value sur ces questions là, et évidemment d’amener du trafic sur notre site !

 

Un petit mot pour conclure ?

Je dirais qu’être entrepreneur, c’est rester hyper à l’écoute et répondre aux incompréhensions des utilisateurs. Vous savez ce qu’il vous reste à faire !

 

Le site home’n’go : http://homengo.com