Chargement...
Vous êtes ici:  Accueil  >  L'après-déménagement  >  Gestion des impôts locaux après le déménagement

Gestion des impôts locaux après le déménagement

Entre le stress du déplacement, la gestion des enfants et le fait de devoir installer tous les meubles dans la nouvelle maison, déménager, ce n’est vraiment pas de tout repos. Mais après avoir réglé tous les détails relatifs à l’aménagement de votre nouveau foyer, il vous faudra effectuer quelques démarches administratives obligatoires, auprès des services fiscaux. Ces procédures peuvent varier d’une situation à une autre, comme dans le cas d’une vente de bien immobilier.

Stocker chez un particulier

Les démarches à suivre après le déménagement

Il est à savoir que le Centre des Finances publiques dont vous dépendez ne change pas tout de suite après un déménagement. Un changement ne pourra s’effectuer que lorsque les personnes qui ont déménagé auront effectué leurs nouvelles déclarations d’impôts. Pour ce faire, les personnes concernées par le déménagement peuvent directement informer le Centre des Finances publiques en charge de leur dossier sur leur nouvelle adresse en se connectant directement sur le site officiel de la direction générale des finances publiques.

Dans le cas d’un déménagement à l’étranger, les démarches à suivre peuvent également varier en fonction du lieu où les personnes concernées par le déménagement ont choisi d’habiter. Les actions peuvent en outre être effectuées en ligne, ceci est très pratique pour éviter les désagréments dus aux déplacements.

Si la personne concernée par le déménagement ne peut se connecter au service en ligne, la meilleure solution sera d’envoyer un courrier postal au Centre des finances publiques correspondant. Il devra être adressé au Service des Impôts des Particuliers ou SIP et/ou la Trésorerie en charge du dossier.

Dans le cas d’une vente de biens immobiliers

Lorsqu’il s’agit d’une vente de bien immobilier, il est fortement conseillé de négocier avec le cédant, le paiement des impôts locaux, en fonction du temps que vous aurez passé dans l’habitation (juillet à décembre par exemple) en tant que nouveau propriétaire. Si ce n’est pas le cas, il peut également arriver que vous ne payiez les nouveaux impôts que l’année suivante, ce qui vous donnera la possibilité d’avoir une marge de temps et vous préparer au nouveau montant des impôts locaux. Si vous souhaitez devenir propriétaires et que vous avez quelques hésitations, vous pourrez demander ici, un gérant de patrimoine saura vous aider et vous donner des conseils sur la gestion de votre patrimoine et de vos impôts.

Il est à noter que les impôts locaux peuvent être très différents d’une ville à une autre. Les montants sont fixés en fonction des taux votés par la commune et de la valeur cadastrale de chaque zone d’habitation. Les taxes d’habitations appliquées sont celles relatives à votre lieu d’habitation au début de l’année, soit au 1er janvier Il n’est dons pas étonnant que même après un déménagement en juillet, vous receviez toujours les documents concernant les impôts locaux de votre ancien logement.

    Imprimer       Email