Auteur : Laura Faucher

Aides financières au déménagement, vol. 2 : l’aide Mobili-Pass

Aides financières au déménagement, vol. 2 : l’aide Mobili-Pass

Après avoir consacré un premier article à la prime de déménagement de la CAF, nous poursuivons notre série consacrée aux aides financières dont vous pouvez bénéficier quand vous déménagez. Aujourd’hui, nous nous intéressons à l’aide MOBILI-PASS, mise en place par Action Logement, qui s’applique aux salariés en situation de mobilité professionnelle. Un nom un peu kitsch pour des gains potentiels dont vous avez envie d’entendre parler. Si si. 

Au cours de votre carrière, il peut arriver que vous ayez à déménager pour des raisons professionnelles. Embauche lointaine, mutation interne, nombreuses sont les occasions de déménager en raison de son travail. Certains chanceux, répondant aux critères que nous allons énoncer, ont la possibilité de bénéficier d’une aide conséquente, décomposée entre une subvention et un prêt à taux très faible, lorsqu’ils sont confrontés à une situation de mobilité professionnelle.

Parlons peu, parlons bien.

Le plafond de subventions MOBILI-PASS est fixé comme suit :

– Pour les zones géographiques A et B1, vous pouvez bénéficier d’une aide de 3 500 € (jusqu’à 2 200 € de subvention, le différentiel pouvant être emprunté au taux effectif global – environ 1%)

– Pour les zones B2 et C, le plafond est fixé à 3 000 € (jusqu’à 1 900 € de subvention, le différentiel pouvant être emprunté au même taux)

Ces prêts sont remboursables en 36 mois maximum.

(pour le détail des zones, c’est par ici)

Ces subventions prennent en charge un grand nombre de dépenses (sur présentation de factures et justificatifs, dans la limite des plafonds énoncés), que ce soit sur le lieu de départ ou le lieu d’arrivée de l’employé. Nous pouvons par exemple citer les frais de mise en vente ou location de son ancienne résidence, les frais de notaire ou encore les frais d’agence pour la recherche d’appartement.

Vous déménagez pour des raisons professionnelles et avez besoin d’un espace de stockage ?

Pensez à Costockage, premier service de stockage entre particuliers.

Ces aides sont parfaitement cumulables avec les autres aides d’Action Logement, dont par exemple l’aide LOCA-PASS qui fera l’objet d’un futur article (je vous vois déjà baver d’envie).

Si vous souhaitez bénéficier de ces aides, vous devez obligatoirement répondre aux critères suivants :

– Etre salarié d’une entreprise privée non agricole de plus de 10 salariés

– Etre tenu de changer de logement ou d’en avoir un second en raison de son travail

– Prendre un logement en location sur le site d’arrivée

– Le revenu fiscal du ménage doit être inférieur aux plafonds PLI

– Partir dans un logement distant de plus de 70 km de l’ancien

– Le salarié doit faire la demande dans les 6 mois suivant la mutation

– Par période de deux ans, un ménage ne peut toucher qu’une aide Mobili-Pass

Si vous avez dit « check » à la fin de chacun de ces points, il ne vous reste qu’à postuler. Pour cela, adressez-vous à l’un des CIL (Comité Interprofessionnel du Logement) du réseau Action Logement. Pour voir la liste des organismes, leurs coordonnées, et télécharger les dossiers de candidature, vous pouvez cliquer ici.

Costockage vous souhaite bon courage dans votre recherche de nouveau logement, et beaucoup de chance dans votre nouvelle vie professionnelle !

Où louer son camion de déménagement ?

Où louer son camion de déménagement ?

Où louer son camion de déménagement ?

Dans deux semaines, vous déménagez. Les cartons sont emballés et les clés de votre nouveau chez-vous récupérées. Sauf que vous avez fait le choix de déménager avec l’aide de quelques amis, et que vous n’irez nulle part sans un véhicule de déménagement approprié. Tour d’horizon des différents prestataires et de ce qu’ils ont à vous offrir.

Au rayon classique

Dans le classique de la location de véhicules, on trouve les gros bonnets que sont Sixt, Avis, Europcar, Ada, Hertz, CarGo et autres Ucar. Bref, ceux qui trustent la première page de la recherche Google “location véhicule”. Tous ces prestataires ont de surcroît une rubrique spéciale “déménagement” où vous aurez un large choix entre différents utilitaires de différents volumes. Le principe est simple : on entre le type de véhicule convoité, les dates concernées, l’agence désirée et on obtient dans l’immédiat un devis en ligne. Le prix final variera en fonction évidemment du kilométrage parcouru mais également des assurances que vous déciderez de prendre ou non (assurance jeune conducteur, assurance sur les biens transportés…). Mention spéciale à Ucar qui propose réellement tous les types de véhicules de l’utilitaire de 3m3 au camion de 22m3 quand la plupart des sites vous donneront seulement le choix entre 12m3 ou 20m3. Pour un camion de 20m3 accompagné d’un forfait de 100km (parfait pour un déménagement parisien), vous en aurez pour environ 100 euros la journée.

A noter également que certaines grandes surfaces comme Carrefour ou InterMarché louent des véhicules de déménagement mais qu’il faut s’y rendre pour effectuer les démarches de location.

Au rayon spécialistes

Il existe des prestataires experts de la location de camions de déménagement. Par exemple, des sites comme Rentn’Drop ou AllerSimple proposent à leurs utilisateurs de louer des utilitaires de 12m3 ou 20m3 en aller simple en laissant le camion dans une autre agence proche de son nouveau logement sans avoir à payer son rapatriement dans l’agence de départ, ce qui leur permet de proposer des tarifs très concurrentiels. D’autres sites spécialisés comme DéménagerSeul.com offrent ce genre de services parmi l’ensemble des prestations liées au déménagement. Pour un camion de 20m3 accompagné d’un forfait de 100km (parfait pour un déménagement parisien), vous en aurez pour une petite centaine d’euros.

Stocker vos meubles

Au rayon #consocollab

Mais comment parler déménagement et transports sans mettre un pied dans la consommation collaborative ? De nombreux sites comme Drivy proposent à tout-un-chacun de louer son véhicule à un particulier contre rémunération. On est loin des prestataires spécialisés dans le camion de déménagement mais on trouve de nombreux utilitaires (légers la plupart du temps, type Kangoo) disponibles et pour presque deux fois moins cher sur ces sites là. Par exemple, la location d’un Kangoo sur CitizenCar pour deux jours vous reviendra à environ 75€. Ici, seule l’assurance sur le véhicule vous sera proposée. Mais d’un autre côté, vous lierez relation avec un particulier proche de chez vous qui, à l’occasion, pourra vous relouer son véhicule bien plus facilement. Et puis, chez Costockage, on a tendance à penser qu’il est là, l’avenir de l’économie.

En choisissant une de ces trois solutions, vous pourrez transporter jusqu’à 20m3 avec un permis B. Et puis, au pire, si tout ne rentre pas dans le camion, vous pourrez toujours stocker entre particuliers et louer un box en 1 clic ! Que ce soit à Paris, à Lyon, à Nantes

Ludovic Auberger, co-fondateur de i-Demenager

Ludovic Auberger, co-fondateur de i-Demenager

Nous avons rencontré Ludovic Auberger, co-fondateur de i-Demenager

Vous, qui êtes peut-être en train de vous demander comment vous allez choisir un déménageur pour déplacer vos armoires, canapés et votre piano à la rentrée prochaine, craignez certainement de vous perdre sous une montagne de devis. Nous ne pouvions donc passer à côté de i-Demenager, la première plateforme internet de recherche de déménageurs, 100% approuvée par l’équipe de Costockage ! Merci à Ludovic, co-fondateur de ce service très pratique, d’avoir répondu à nos questions.

1. Tout d’abord, pour que ce soit bien clair pour nos lecteurs, c’est quoi exactement du « courtage en déménagement » ? 

Le courtage en déménagement consiste tout simplement à faire l’intermédiaire entre les particuliers et les déménageurs professionnels. i-Demenager a pour objectif de simplifier la recherche de déménageurs en proposant aux particuliers des devis fiables négociés auprès de déménageurs qualifiés.

2. Comment vous est venue l’idée de fonder i-Demenager ?

L’idée i-Demenager est venue d’un constat : trouver un déménageur fiable à un prix intéressant est un véritable parcours du combattant.

D’une part, pour obtenir un devis définitif, une visite technique à domicile permettant de déterminer les caractéristiques du déménagement est impérative. Ainsi, si vous souhaitez comparer plusieurs devis, il vous faudra prendre à chaque fois 45 min / 1h de votre temps de travail pour recevoir les différents commerciaux. D’autre part, les prix varient du simple au double, voire même au triple ! Quel est le bon prix à payer pour avoir un déménageur sérieux ?

i-Demenager, c’est un seul rendez-vous avec un expert en déménagement, qui négocie et sélectionne pour vous jusqu’à 5 devis auprès de déménageurs testés et approuvés !

3. Beaucoup d’acteurs sont présents sur le marché du déménagement sur Internet, dont certains sur votre créneau du courtage. Pourquoi choisir i-Demenager ?

Il faut être très attentif aux sites proposant des devis de déménageurs. Il s’agit très souvent de simples portails internet se contentant de vendre vos coordonnées à des sociétés de déménagement. Vous serez alors submergé d’appels téléphoniques ! Qui plus est, ces sites sont très rarement regardant quant au sérieux des sociétés à qui ils revendent vos coordonnées.

i-Demenager propose au contraire une prise en charge complète de la recherche de déménageur : un expert évalue vos besoins et vous accompagne jusqu’à la bonne réalisation de votre déménagement. Tout cela gratuitement et sans engagement !

4. Sur Costockage, j’ai trouvé une cave pour y stocker mes cartons. Comment me servir d’i-Demenager pour trouver un déménageur susceptible de me les transporter ?

Il suffit de nous contacter, en remplissant une demande de devis sur notre site internet. Un conseiller analysera votre déménagement (accès, volume, prestations souhaitées) et vous proposera des devis. Vous n’aurez plus qu’à choisir le déménageur que vous souhaitez !

5.  Que pensez-vous de l’émergence de la consommation collaborative dans de si nombreux domaines ?

Avec la crise, il n’y a plus de « petites économies » : la consommation collaborative permet d’économiser quelques euros de façon intelligente, voire même d’en gagner si j’ai bien compris avec Costockage !

6.  Seriez-vous prêt à devenir costockeur ?

Avec plaisir ! Ma cave est déjà pleine, mais il est fort possible que je devienne plutôt « costocké » pour garder quelques meubles dans les prochains mois.

7 astuces pour faire ses cartons

7 astuces pour faire ses cartons

A l’approche d’un déménagement, on a souvent l’habitude de sous-estimer la complexité de l’activité « faire ses cartons ». On se dit qu’on trouvera bien 3-4 cartons chez Picard, qu’on pourra tout jeter dedans en cinq minutes, et que tout le monde sera content. Comme vous pouvez vous en douter, nous ne sommes pas partisans de cette méthode et allons même plus loin : nous vous proposons quelques trucs vous permettant de trier et d’emballer l’ensemble des affaires de votre logement de manière efficace et ordonnée. Le but étant de faire le déménagement le mieux réussi

1. De quel matériel aurez-vous besoin ?

Le matériel de déménagement, c’est un budget. Selon les prix actuels du marché, ça devrait vous coûter entre 100€ et 200€ pour un logement classique.

Voici la liste des objets dont vous aurez besoin pour votre déménagement :

– des petits et grands cartons

– des cartons-penderie

– du ruban adhésif

– des vieux journaux

– du papier-bulles

– un marqueur et des feutres de couleur

– un cutter et des ciseaux

2. Comment s’y prendre ?

Avant de rentrer dans le détail du tri et de l’emballage, voici quelques conseils à garder en tête :

– définissez une couleur pour chaque pièce de votre maison, et mettez en évidence cette couleur sur chaque carton de déménagement

– écrivez le contenu global de chaque carton avec votre marqueur

– tapissez le fond de tous vos cartons avec du papier-bulles

– commencez par emballer les affaires dont vous vous servez le moins (si vous déménagez en juin, vous pouvez démarrer par l’emballage de vos affaires de ski, par exemple)

NB: vous cherchez un espace de stockage type box, garage ou cave pour stocker ces affaires entre temps ?

3. Rangez vos affaires lourdes et peu fragiles dans des petits cartons

Ce sera le cas de vos CDs de Larusso, vos BDs de Tintin, vos VHS de C’est Pas Sorcier, etc.

En effet, si vous décidez de ranger ces objets les plus lourds dans des grands cartons, ces derniers se briseront dans le meilleur des cas (dans le pire des cas, c’est votre dos qui se brisera).

4. Rangez vos affaires encombrantes et légères dans des grands cartons 

Ce sera le cas de vos couettes, coussins ou autres polochons.

5. Comment gérer le rangement de ma vaisselle ?

La règle ultime pour la vaisselle est d’emballer CHAQUE verre / assiette / objet fragile dans du papier-bulles de manière à ce qu’il n’y ait aucun contact entre eux au moment du transport. Nous vous conseillons de boucher les trous avec du papier journal pour que le tout soit bien fixé et ne bouge pas dans les cartons.

Si vous le souhaitez, vous pouvez acheter des cartons spéciaux pour les verres ou les assiettes, mais ils vous coûteront plus cher qu’un carton simple couplé à quelques pages du Canard Enchaîné d’il y a 6 mois.

6. Et mes vêtements ? Et mes valises ?

Faites d’une pierre deux coups : rangez vos habits dans vos valises et sacs. Tadam.

NB : pour vos petites chemises et autres affaires repassées, vous pouvez acheter des cartons-penderie auxquels vous pouvez accrocher des cintres.

7. Que faire des meubles et autres encombrants ?

Lorsque vous démontez un meuble, mettez toutes les vis et pièces dans une enveloppe, et notez bien à quel meuble cette dernière correspond. Pour les câbles, prises et autres fils, pensez également à tout agréger par objet dans des petits cartons ou en les entourant de papier adhésif.

Attention, deux appareils doivent faire l’objet de toute votre attention :

– votre lave-linge : pensez à faire la vidange avant de le déplacer si vous voulez éviter une inondation dans votre camion.

– votre réfrigérateur et votre congélateur : videz-les, et transportez-les à la verticale dans la mesure du possible.

Vous pouvez également stocker vos meubles chez un costockeur bien sûr 🙂

Vous êtes désormais prêt pour tout mettre dans votre camion, tout déplacer dans votre nouveau logement (ou tout stocker de manière temporaire chez un particulier) et tout déballer. Proprement, s’il vous plait.

PS : pour tout ce que vous ne souhaitez pas garder lors de votre déménagement, un article de ce blog est déjà consacré à la question. Et on ne peut que vous le re-recommander.

Choisir son déménageur en 4 étapes

Choisir son déménageur en 4 étapes

Choisir son déménageur en 4 étapes

Confrontés aux préparatifs d’un déménagement, nous avons pu compter sur notre sens avisé de l’organisation, nos amis et leurs biscotos. Mais, lorsque le déménagement concerne les affaires d’une famille nombreuse, que la distance entre les deux logements se compte en centaine de kilomètres et que les objets transportés atteignent une certaine valeur, il est alors préférable de faire appel à une entreprise de déménagement.

Mener à bien son déménagement est tout aussi difficile que réussir son divorce. A l’image d’un avocat lors de votre procédure de divorce, votre déménageur aura une grande part de responsabilité dans l’avenir de votre télévision, de vos meubles, albums photos et autres affaires personnelles.

Alors comment reconnaître les bonnes entreprises des mauvaises ?

Pour commencer, abordons très rapidement la question qui nous démange tous : Mon déménageur doit-il être breton ? Réponse : Non, pas forcément.

Ceci étant dit, passons aux choses sérieuses :

1 – Définissez la prestation dont vous avez besoin

Avant même de rechercher une entreprise pour votre déménagement, il est important de savoir qu’il existe 3 types de prestations.

– Prestation all-inclusive : Le déménageur vient chez vous, emballe l’ensemble de vos biens, les transporte dans votre nouvelle habitation et les y déballe.

– Prestation standard : Le déménageur emballe et déballe vos objets fragiles et démontables et se charge également du transport des cartons que vous aurez vous-mêmes préparés.

– Prestation low-cost : Le déménageur ne s’occupe que du transport de vos cartons.

2 – Demandez un devis (le moment décisif)

Pour gagner du temps et vous faciliter la tâche, nous vous conseillons de vous rendre sur des sites tels que AZ Déménagement qui vous accompagneront dans votre demande de devis et dans le choix de l’entreprise. Vous recevrez dans un délai assez court cinq devis de différents déménageurs. Bien entendu, toute demande est gratuite et ne vous engage en rien.

Par la suite, il est primordial de contacter par téléphone les différentes entreprises pré-selectionnées. Au cours de cet appel, assurez-vous bien que la demande de dévis ait été prise en compte et n’oubliez de demander au commercial de venir sur place (chez vous) afin d’effectuer un premier entretien de visu.

3 – Les quatre critères qui vous permettront de comparer les devis

  • L’assurance : Les déménageurs sont à même de vous proposer une assurance (autre qu’une extension de votre assurance habitation) permettant de couvrir vos biens lors du déménagement. Cette assurance peut être incluse dans le devis ou dans d’autres cas, vous pouvez y souscrire en payant un supplément.

  • Un label à votre rescousse : Depuis près de 20 ans, le label « NF Service » permet de certifier les déménageurs et par là même de vous offrir des garanties en termes de qualité de la prestation, de sécurité et de respect des engagements. Toutes les entreprises de déménagement ne sont pas certifiées, c’est pourquoi mieux vaut vérifier ces informations avant même de choisir votre déménageur.

  • Les détours : Si toutes vos affaires ne sont (ou ne vont) pas au même endroit, il faut que votre déménageur soit prêt à faire un détour, par exemple par votre box de stockage.

  • Et bien sûr le prix : Le devis détaillera le coût en fonction de la distance à parcourir entre les deux logements, le volume des meubles à déménager, le type de prestation (évoqué dans le premier paragraphe)… Vous pourrez alors comparer les devis en toute quiétude.

4 – Reprenez contact avec le déménageur de vos rêves

Vous avez trouvé le devis parfait ? Reprenez alors contact avec le commercial afin qu’il se déplace une seconde fois. Au cours de cet entretien, vous verrez si le commercial est vraiment impliqué dans votre projet et s’il a votre dossier en tête. Les commerciaux compétents et professionnels notent toutes les spécificités de votre logement ainsi que l’inventaire de votre mobilier sur leur fiche de visite.

En effet, il est primordial que l’entreprise de déménagement prennent connaissance des lieux car vous êtes seuls responsables des informations transmises. Par exemple, si le jour du déménagement (et/ou de l’emménagement), le déménageur s’aperçoit qu’il devra sortir de son garage cette machine attirant à coup sûr l’œil des passants, pour ainsi dire le monte-meuble, il pourra alors vous demander de payer un supplément.

Le choix du déménageur est une des étapes-clés dans la réussite de votre déménagement. Maintenant à vous de jouer, le carton est dans votre camp !

Par ici le lien pour trouver le garde-meuble de vos rêves et par ici pour retrouver tous nos conseils déménagement! 🙂

Article écrit en collaboration avec AZ Déménagement

Le lexique du déménagement

Le lexique du déménagement

Petit lexique du déménagement à usage des gens qui ont peur des déménageurs

On a déjà tous eu affaire à des déménageurs. Ce corps de métier, à l’image d’avocats ou de professeurs de sociologie comportementale, utilise un vocabulaire particulier qui peut parfois s’avérer déboussolant. Pour éviter de vous effrayer lorsqu’on vous parlera d’araignée ou de vous offusquer quand le carapatin sera au centre de la conversation, Costockage a décidé de faire le point pour vous.

 

Araignée (une) :

Assemblage de sangles pour séparer deux lots dans un camion de déménagement. Assez peu utilisé, il est toutefois recommandé de connaître ce terme pour :

– vous la raconter

– ne pas prendre peur

– on a du mal à voir une troisième raison, mais les deux premières devraient suffire.

 

Berlue (une) :

En Français, on parle d’ « avoir la berlue », ou d’ « être éberlué », lorsqu’on perçoit des choses imaginaires.

Dans le langage des déménageurs, il s’agit d’une couverture pour protéger vos meubles.

Où est le rapport, me direz-vous.

 

Bricole (une) :

Sangle en cuir utilisée pour porter de lourds objets, comme un piano.

 

Caisse américaine (une) :

Si votre déménageur vous en propose une pour 2€, n’allez pas croire qu’il vous offre un discount mémorable sur sa Corvette de luxe. Il vous recommande juste l’achat d’un carton, constitué d’une ceinture attenante à quatre rabats supérieurs et inférieurs. Un carton de déménagement classique en somme.

 

Caisses gerbables (des) :

Je vous vois venir, et je vous réponds “non”. Il s’agit simplement de caisses que l’on peut mettre les unes au-dessus des autres, qui s’empilent sans difficulté.

 

Carapatin (un) :

Se dit d’un déménageur qui assure des aller-retours dans l’escalier. Initialement, il s’agit d’un soldat d’infanterie.

Là, on voit mieux le rapport.

 

Costocker (verbe) :

Stocker ses affaires chez un particulier, et non dans un garde-meubles ou un centre de self-stockage. Le site de référence pour costocker est Costockage.fr.

 

Déclaration de valeur (une) :

Lorsque vous déménagez, vous devez déclarer la valeur totale de votre mobilier en détaillant la valeur individuelle – à neuf – de chaque objet (dépassant un certain montant, variable en fonction des déménageurs). Pour fixer la valeur, un catalogue ou Google feront nettement l’affaire.

Ce document vous sera utile en cas de recours contre votre déménageur si celui-ci est directement responsable de la casse ou la perte d’un objet.

Il s’agit en quelque sorte d’un inventaire complet de vos objets déménagés, avec leur valeur.

 

Déménageuse (une) :

N’allez pas croire que votre prestataire vous parle de ses problèmes avec sa femme. Il s’agit simplement du véhicule utilisé pour le déménagement.

 

Vous déménagez et avez besoin de stocker vos affaires ?

Rendez-vous sur Costockage.fr, premier site de stockage entre particuliers.

Devis (un) :

A priori, vous devez tous savoir de quoi il s’agit. Précisions toutefois qu’il doit impérativement comporter :

– le type de prestation choisie

– le prix

– le volume à déménager, en m3

– la distance à parcourir

– les conditions générales de vente

 

Encartonner (verbe) :

Action de remplir et fermer une boîte en carton.

 

Lettre de voiture (une) :

Signé à la fin de la prestation de déménagement, ce document récapitule les caractéristiques de la prestation et vous permet de signaler les éventuels problèmes que vous auriez rencontrés pendant votre déménagement.

 

Liste de colisage (une) :

Ce document détaille le contenu de chaque carton, et est obligatoire si vous déménagez à l’étranger. Les douanes mes amis, les douanes…

 

Monte-meubles (un) :

Malheureusement, il ne s’agit pas d’un robot mécanique vous permettant de monter de toute pièce un meuble IKEA (laissons le progrès nous amener ce genre d’outils dans le futur). Un monte-meubles est un camion relié à une grue qui permet de faire passer vos objets encombrants par les fenêtres.

 

Portage (un) :

Il s’agit de la distance entre le camion de déménagement et l’entrée de votre habitation. Généralement, ce mot sera employé de manière peu enjouée.

Ex : « Fichtre, le portage est gigantesque »

 

Nous espérons que cette petite leçon vous sortira de l’embarras le jour où vous déciderez de déménager. D’ailleurs, si vous pensez qu’on a oublié un terme important, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaire. Nous l’ajouterons sur-le-champ, comme de bons carapatins.

Top 10 des astuces pour déménager moins cher

Top 10 des astuces pour déménager moins cher

Top 10 des astuces pour déménager moins cher

On l’a déjà souvent dit sur ce blog, déménager peut potentiellement vous coûter très cher. Et parce qu’il n’y a pas de petites économies, nous vous proposons ici un ensemble d’astuces pour que le paiement de votre déménagement ne vous oblige pas à vous endetter sur 140 ans.

1.Récupérez des cartons de manière gratuite

Tous les jours, les supermarchés jettent une quantité gigantesque de cartons qui n’ont servi qu’une seule fois. Pour être sûr d’en avoir, allez faire un tour dans votre supermarché de quartier la veille du jour où vous en aurez besoin de manière à ce qu’un responsable de magasin mette vos cartons de déménagement de côté.

2. Ne déménagez pas pendant l’été

La période la plus chargée en déménagements s’étend de début juin à la fin du mois de septembre. Pas étonnant que les prix des déménageurs soient de 30 à 40% plus chers pendant ces quatre mois estivaux. Privilégiez donc une période plus creuse pour déménager, du moins si vous décidez de faire appel à un déménageur professionnel.

3. Déménagez en semaine

La logique est la même que pour le point précédent : tout le monde veut déménager pendant le week-end pour ne pas avoir à faire sauter de jours de travail. Or, les prix des déménageurs mais aussi des loueurs de camions sont plus élevés les samedi et dimanche que pendant la semaine.

4. Stockez vos affaires chez un particulier

Pendant votre déménagement, vous devrez certainement faire face à une période de transition où vos meubles et cartons devront être stockés. Pour éviter de vous ruiner dans un garde-meuble ou un centre de self-stockage, rendez-vous sur Costockage.fr et trouvez un particulier dans votre quartier qui acceptera de vous louer une cave ou un garage pour y stocker vos affaires. Ces dernières seront assurées et, en prime, seront stockées tout près de chez vous !

Vous pouvez vous rendre sur notre comparateur, et trouver des box de stockage pas chers.

5. Soyez malin sur la location du camion

La méthode la moins coûteuse sera de faire appel à l’ami du cousin de votre oncle qui a une camionnette ou de louer un véhicule sur une plateforme collaborative (Buzzcar, OuiCar, …).

Si vous tenez à utiliser les services d’un loueur classique, privilégiez l’aller simple dans le cas où vous changez de ville pendant votre déménagement. Vous économiserez du temps, de l’argent, et de l’essence (ça fait pas de mal d’être écolo de temps en temps).

Pour plus d’informations sur la location de camion, nous vous recommandons la lecture de cet article.

Vous déménagez et avez besoin de stocker vos affaires ?

Rendez-vous sur Costockage.fr, premier site de stockage entre particuliers

6. Profitez des aides financières au déménagement

De nombreuses aides de l’Etat existent pour vous donner un coup de pouce pendant votre déménagement. Nous avons déjà eu l’occasion d’écrire plusieurs articles à ce sujet, que nous vous conseillons de relire pour ne pas rater votre chance de récupérer un joli chèque. En un clic :

– regardez comment obtenir la prime au déménagement de la CAF

– regardez comment obtenir l’aide mobili-pass

7. Si vous le pouvez, sautez la case « déménageurs »

Des déménageurs, c’est gentil, ça file un sacré coup de main, c’est pro, … mais c’est très cher. C’est le moment de mettre à profit votre liste de 700 amis Facebook et de trouver les bonnes formules pour réussir à convaincre quelques amis de passer une journée à porter des canapés et des cartons. Si vous êtes sport, ça ne devrait vous coûter que quelques bières.

8. Débarrassez-vous de certaines affaires

Ne gardez que ce dont vous être sûr d’avoir encore besoin. Mais que faire des affaires en trop ? Nous vous renvoyons à cet article détaillant les entreprises / associations à qui vous adresser.

9. Privilégiez les transferts de dossier “Energie” à la réouverture de contrats

Arrangez-vous avec les précédents occupants de votre nouveau logement pour relever les différents compteurs (électricité, gaz et eau) plutôt que de mettre un terme aux contrats. Ca vous évitera de payer des frais d’ouverture, non négligeables chez des prestataires comme EDF. Il vous suffit pour cela de passer un petit coup de fil aux prestataires en leur expliquant que vous reprenez l’appartement. Vous payerez moins cher que si votre prédecesseur a fermé son contrat et que vous devez en ouvrir un nouveau.

10. Faites un événement privé sur Facebook pour votre pendaison de crémaillère…

… si vous voulez éviter de finir comme cette petite allemande de 16 ans. Ce serait dommage de réinvestir les euros économisés dans des dizaines de packs de Vodka. Quoi que…

Vous avez d’autres conseils ? Nous sommes toujours preneurs. Juste en dessous, là, en commentaires.

Combien ça coûte de déménager ?

Combien ça coûte de déménager ?

Notre équipe s’est creusé les méninges pour vous éclairer sur le vrai coût d’un déménagement. Plusieurs scénarios sont possibles mais retenons en 2 : déménager low-cost, ou déménager un peu plus confortablement (mais il faut y mettre le prix).

1. Le déménagement low-cost

L’emballage de vos affaires

Avant de réfléchir à comment transporter vos affaires vers votre nouveau chez vous, il vous faut trouver des cartons et du papier journal pour caler vos objets fragiles à l’intérieur. Pour les cartons, n’hésitez pas à aller en chercher au supermarché du coin et à les renforcer avec du scotch bien solide. Si le Franprix du coin est fermé, achetez sur Internet :  comptez environ 35€ pour une trentaine de grands cartons (55x35x30cm).

Les déménageurs

Pour commencer, on vous conseille de déménager sans déménageurs. C’est vrai, ça fait mal au bras de porter soi-même ses cartons, mais ça coute beaucoup, beaucoup moins cher. Très exactement 0€.

Si vous n’êtes pas assez Mastock, vous pouvez faire appel à un particulier pour vous aider à déménager. On vous conseille des collègues de la #consocoll parce que c’est entre particuliers, toujours plus sympathique et mois onéreux : rendez vous, par exemple, sur YoupiJob. Coût moyen d’un particulier déménageur pour une journée : 50€.

Le transport

Si vous avez beaucoup de cartons à transporter et que vous n’avez pas de voiture, vous pouvez en emprunter une à un ami ou louer une camionnette pour un coût allant de 30 à 50€ la journée selon le type de location.

Résultat des courses, pour un déménagement low cost comptez entre 50€ et 150€ !

2. Le déménagement d’accord, mais pas sans un déménageur

Le déménageur

Faire appel à un déménageur vous offrira un peu plus de confort et beaucoup moins de courbatures.

Le prix de la prestation de déménagement va varier en fonction de différents critères : la taille de votre appartement, la distance à laquelle vous voulez emménager et la formule que vous choisissez. Choisissez bien votre déménageur.

En général, il existe trois formules de déménagement :

  • Une formule confort où vous ne vous occupez de rien : les déménageurs emballent tous vos meubles, affaires, etc. et déballent tout une fois arrivés à bon port. Coût pour un 3 pièces : entre 1000€ et 1500€.
  • Une formule standard où le déménageur s’occupe uniquement d’emballer et déballer vos objets fragiles : vaisselle, luminaires, bibelots, collection de poupée en porcelaine qui font peur. Coût pour un 3 pièces : entre 800€ et 1000€. Il vous faudra ajouter au coût du déménagement le prix de l’emballage : comptez environ 150€ pour un kit emballage complet pour un 3 pièces.
  • Une formule minimum où le déménageur se contente de prendre vos cartons chez vous et de vous les déposer dans votre nouvelle maison sans s’occuper de questions d’emballages. Coût pour un 3 pièces : entre 500€ et 700€ + 150€ de kit emballage 3 pièces.

Coût total de l’addition : entre 650€ et 1500€ selon la formule choisie pour le déménagement d’un 3 pièces à moins de 20km de votre point de départ. Pour un studio, comptez plutôt entre 500€ et 1000€.

3. Petit bonus rien que pour vous !

Déménager, c’est aussi l’occasion de costocker

Un déménagement est toujours une bonne occasion pour faire un peu de tri dans ses affaires. Si dans votre nouvelle maison vous n’avez pas de quoi stocker toutes vos affaires mais que vous ne voulez pour rien au monde jeter votre collection de 78 tours, rendez-vous sur Costockage.fr afin de trouver un box de stockage chez un particulier juste à côté de votre nouveau chez vous, à Paris ou dans toute autre ville en France!

Si au contraire votre nouvel appartement offre plus d’espace de stockage que nécessaire, foncez sur Costockage.fr : la mise en location de votre espace disponible à un particulier participera (substantiellement) au financement de votre déménagement.

En vous débrouillant bien, vous n’aurez donc pas à liquider votre compte épargne pour changer d’appartement. Pour mieux découvrir nos stockages pas chers, on vous invite à visiter notre comparateur !

Les 10 commandements de l’emballage de vaisselle

Les 10 commandements de l’emballage de vaisselle

Les 10 commandements de l’emballage de vaisselle

Déménager c’est génial, c’est le début d’une nouvelle aventure dans une nouvelle maison. Pour vous éviter de gâcher la fête en ayant de mauvaises surprises lors du déballage de vos cartons, l’équipe de Costockage vous transmet les 10 commandements de l’emballage de vaisselle.

1 – Organisé tu seras :

Lorsque vous faites vos cartons de déménagement, notez bien soigneusement ce qu’il y a dans chaque carton afin de vous y retrouver. Essayez de suivre la méthode du “un placard, un carton”. En d’autres termes, cela vous facilitera beaucoup la vie si vous mettez tous les saladiers dans le même carton et que vous en renseignez le contenu sur le dessus.

2 – Le service à dessert de ta grand-mère tu sauveras :

Une petite technique de filou pour éviter tout choc qui serait fatal au service de mariage offert par votre grand-mère : utilisez la grande serviette de bain Mastercard gagnée au tournois de Golf de Crecy 2007 pour la placer au fond de votre carton de vaisselle. Une technique infaillible pour protéger votre vaisselle contre les chocs lors du transport.

3 – Sur le carton tu ne lésineras pas :

La plupart des dommages aux articles de vaisselle sont dus à un mauvais emballage. Usez et abusez des cartons et n’hésitez pas à mettre de l’adhésif très résistant pour les fermer.

4 – Du plus grand au plus petit tu iras :

Commencez par les pièces de vaisselle les plus grandes et mettez les plus petites sur le dessus en les calant solidement.

Costockage.fr, premier garde-meuble entre particuliers !

Assurance comprise ! 

5 – Individualiste tu seras :

Emballez bien individuellement chacune de vos pièces de vaisselle. Chaque verre, chaque assiette sera soigneusement emballée de papier journal afin d’éviter qu’elles s’entrechoquent lors du transport.

6 – Des bons cartons tu achèteras :

Choisissez un carton moyen ou des boîtes spéciales pour la vaisselle. Vous avez plusieurs types de boites pour la vaisselles : des cartons compartimentés pour mettre les verres, des cartons spéciaux pour les assiettes avec le fond renforcé et un petit compartiment pour chaque assiette.

7 – Pour tes plats et saladiers, un expert en Origami tu deviendras :

Vous préparez une pile de papier journal propre sur une table de travail, puis centrez un plat sur le papier. Saisissez les coins d’une feuille de papier et ramenez le papier au-dessus du plat. Empilez un deuxième plat dessus et, renouvelez l’opération avec une autre feuille de papier. Continuez avec la même méthode pour les plats restants.

Retournez votre pile de plats enveloppés sur une grande feuille de papier journal, enveloppez le tout !

Un peu technique, on vous le concède, mais garanti sans la moindre brisure !

8 – Au cristal et à la verrerie, une attention particulière tu porteras :

La verrerie et le cristal devraient composer la couche supérieure du carton de vaisselle, ils doivent être placés dans une position droite, pas de biais, ni couchés. Dans l’idéal faites un petit carton spécialement pour eux afin d’y prêter une attention toute particulière pendant le transport.

Vous pouvez également emballer ces articles dans un carton avec séparations et avec du papier à bulles pour une sécurité maximale.

9 – Les articles moins fragiles tout autant tu respecteras :

Nous avons tous ces verres un peu style « verre de cantine ». Respectez les presque comme vos verres en cristal. Emballez les soigneusement dans du papier journal individuellement également.

10 – Ta vaisselle en trop tu costockeras :

Ce service tyrolien dont vous ne pouvez vous séparer parce que votre grand-père vous a fait jurer de le garder sur son lit de mort, vous ne pouvez pas le jeter mais vous n’avez pas de place dans votre nouveau chez vous. Connectez-vous sur Costockage.fr et stockez-le, bien au sec, dans la cave d’un particulier à côté de chez vous !

On vous a transmis tout notre savoir, n’hésitez pas à nous donner vos techniques de vieux sioux pour l’emballage de vaisselle si vous détenez un 11e commandement !

Dorian Touly, fondateur de MyDemenageur.com

Dorian Touly, fondateur de MyDemenageur.com

Dorian Touly, fondateur de MyDemenageur.com

Vous avez trouvé l’appartement de vos rêves , signé tous les papiers, êtes prêts à quitter votre ancien chez vous, reste plus qu’un détail, et de taille : le déménagement. Cette semaine nous avons rencontré Dorian Touly, fondateur de MyDemenageur.com, une plateforme de déménagement entre particuliers, qui nous explique comment fonctionne son site. On doit l’avouer, chez Costockage, le déménagement entre particuliers, on approuve à 100%. 

1. Quel est le concept de MyDemenageur ? 

MyDemenageur est une plateforme collaborative qui met en relation des particuliers : ceux qui ont besoin d’aide pour déménager et ceux qui peuvent les aider. Déménager, ça coûte cher, surtout quand on passe par des déménageurs professionnels, et tout le monde n’a pas la chance d’avoir des amis ou de la famille prête à vous aider. MyDemenageur est un site où ces personnes peuvent gratuitement déposer une annonce ou contacter directement des particuliers, les gros bras de leur région, pour les aider à déménager, contre un pourboire, un repas ou pourquoi pas un échange de service ?

L’objectif est évidemment de faciliter la vie de ceux qui déménagent et d’arrondir les fins de mois des gros bras : tout le monde s’y retrouve. De plus, quand on déménage dans une nouvelle région, une nouvelle ville et même un nouveau quartier, on est parfois un peu seul au monde : au-delà de l’aide au déménagement, MyDemenageur permet également aux futurs voisins de se connaître. Nous invitons les gens à partager un repas ou prendre un apéritif après le déménagement.

Enfin, MyDemenageur permet aussi de déménager en toute confiance : les gros bras sont évalués, après le déménagement, par ceux qui les ont employés. Ainsi, vous pouvez consulter le profil des gros bras, voir leurs évaluations, et les gros bras y gagnent en réputation. Bref, vous pouvez déménager les yeux fermés… ou presque !

2. Quels sont les profils des déménageurs sur votre plateforme ? Tout le monde peut-il devenir « gros bras » ?

Tout le monde peut créer gratuitement son profil en ligne, pas besoin d’avoir un master en déménagement ! Pas besoin non plus de passer ses journées à la salle de muscu ! Toute aide est la bienvenue, des gros bras aux petites mains ! Vous pouvez aider à faire ou défaire les cartons, à emballer, à porter des petites choses ou bien l’armoire lorraine de la grand-mère. Vous pouvez conduire le véhicule ou prêter le vôtre, vous pouvez aider au rangement, au ménage. Il y a bien quelque chose que vous pouvez faire. Les particuliers indiquent sur leur annonce de quel type d’aide ils ont besoin, et les gros bras indiquent ce qu’ils peuvent proposer. La mise en relation est précise et efficace.

3. Combien puis-je gagner en louant mes bras un dimanche ?

Tout dépend de ce que vous avez négocié avec la personne qui vous emploie : en moyenne, les gros bras touchent 15€/heure. Un déménagement durant environ 3 à 4 heures, vous pouvez donc gagner 45 à 60€ en un seul jour. Et encore plus si vous enchaînez les déménagements ! Mais vous pouvez aussi échanger vos services contre d’autres services : qui sait, votre nouveau voisin est peut-être prof d’anglais, bricoleur ou comptable !

4. Si un gros bras abime ou casse mes affaires, comment ça se passe ?

Vous devez évidemment vérifier en amont que vous êtes couverts par votre assurance multirisque habitation. Les gros bras sont eux aussi couverts par l’assurance civile. Tout se fait à la négociation, éventuellement avec une déclaration à votre assurance. En fait, cela se passe exactement comme lorsque vous déménagez avec vos amis ou votre famille !

5. Seriez-vous prêt à devenir costockeur ?

Pourquoi pas. J’ai une cave qui ne déborde pas encore complètement ! Ca pourrait être l’occasion d’aider quelqu’un et de gagner quelques euros.